Logo Théatre du Dé Evionnaz

printemps 2022

Programme

Championnat du monde de Catch Impro 2022

MATCH SUISSE - QUEBEC

Théatre

Comédiens: Amélie Geoffroy – Salomé Corbo (Québec) Carlos Henriquez – Noël Antonini (Suisse)
Maître de cérémonie : Pascal Morrier-Genoud
Arbitre : François Briard
Technicien : Joran Hegi  

La 6ème édition du Championnat du Monde de Catch- Impro professionnel aura lieu du 2 au 6 février 2022 à Neuchâtel. Une fois de plus les meilleurs joueurs de France, Belgique, Québec et de Suisse s’affronteront sur la grande scène du Théâtre du Passage. L’équipe de Suisse prend ce Championnat du Monde très au sérieux et peaufine sa préparation en invitant l’équipe du Québec pour quatre matchs de « Warm-up ». Le vendredi 28 janvier, ces gladiateurs du verbe seront au Théâtre du Dé.

A ce jour, l’équipe de Suisse a remporté́ trois titres de Champion du Monde, le dernier lors d’une édition 2019 très serrée et de haute volée. Quant à l’édition 2022, elle a dû malheureusement être annulée, la faute à qui vous savez.  

Les québécois sont les pionniers de l’improvisation. Mais ce n’est pas tous les jours que leurs meilleurs éléments viennent jouer en Europe. C’est dire que l’affrontement  entre Amélie Geoffroy et Salomé́ Corbo, deux sérieuses prétendantes au titre suprême et la paire helvétique formée de Carlos Henriquez et Noël Antonini , tenants du titre et candidats à leur propre succession, garantit  émotions et retournements spectaculaires.

La mise en scène s’inspire des matchs de catch : sur un ring fermé sur trois côtés par des cordes, les deux équipes de deux improvisateurs s’affrontent, un arbitre sévère veille au bon déroulement des improvisations et une Maîtresse de Cérémonie chauffe le public à blanc. C’est l’extravagante Catherine d’Oex, connue dans le monde entier pour son sex-appeal. Et pour galvaniser encore davantage le public, DJ « W » met le feu en live à ce show exceptionnel.

Mais  c’est bien sûr au public, et à lui seul, que revient la tâche de décider du résultat de ces affrontements verbaux sans pitié.

Une soirée à vivre aussi intensément que possible et à rire sans aucune retenue.

Il est fortement conseillé de réserver votre (vos) place.s…

JANVIER 2022
vendredi 28

> 20h

CHF 30.–

ON N’A PAS TOUS LES JOURS CENT ANS !

chanson

Conception, mise en scène, chant et jeu : Frank Arnaudon
Conception, chant et jeu : Claudine Berthet
Chant et jeu : Frank Michaux
Arrangements, piano et jeu : Paul Kapp
Production : Le Pavillon des Singes

On n’a pas tous les jours 100 ans ! propose un voyage subjectif, intime et impressionniste dans un siècle d’histoire de la chanson française. Un voyage qui permet de découvrir ou redécouvrir les époques, les mœurs et l’esprit de temps passés, certes, mais qui révèle avec un formidable talent, la passion pour la chanson française qui anime les artistes en scène.

Depuis 2010, Le Pavillon des Singes a créé quatre spectacles de théâtre-chantant, évoquant différentes périodes de l’histoire de la chanson française, de la 3ème République Française jusqu’à la fin des Trente Glorieuses. Autrement dit, de 1870 à 1973, soit plus d’un siècle ! Au fil des ans et des expériences, c’est un répertoire de presque 100 chansons, œuvres connues ou inconnues, gaies, sentimentales, coquines, réalistes, engagées qui a été constitué…

Puisant dans ce riche matériau préexistant, ce cinquième opus de la compagnie est une véritable création, basé sur la sensibilité des interprètes et leur rapport personnel et intime avec ces chansons. En y mêlant des textes originaux, axés sur des souvenirs, des coups de cœur et impressions, c’est une manière de mettre en lumière un répertoire de façon ludique et émouvante, mais aussi de faire entendre des correspondances entre les thèmes et les époques et, cerise sur le gâteau, de s’offrir la liberté de créer des incongruités entre les séquences.

C’est une équipe de grand talent, qui fait revivre, avec subtilité et brio, ces airs d’un autre temps.

MARS 2022
vendredi 18

> 20h

samedi 19

> 20h

CHF 30.–

LA SOIRÉE par le Quatuor Bocal

Théâtre musical a cappella – humour

Jeu, chant : Pascal Berney, Jérôme Delaloye, Yvan Richardet, Christian Vez
Mise en scène : Julie Brunier, Fred Ozier
Technique : Léa Beloin
Costumes : Lorène Martin
Arrangements : Raoul Baumann, Jérôme Delaloye, Joséphine Maillefer, Stéphane Pecorini, Yvan Richardet, Dominique Tille
Collaboration artistique : Simon Pellaux

L’Écho du Bout-de-Fa est un chœur d’hommes motivé qui répète le mardi soir à la salle communale de Bottoflens. Comme chaque année, il prépare sa soirée annuelle, fruit d’un intense travail autour d’un répertoire éclectique mais traditionnel, exotique mais local, bref : une vaudoiserie touchante et comique autour de la vie d’une société chorale, de l’engagement bénévole et du prix du billet de tombola…

Pendant l’installation du public, quatre choristes de l’Écho du Bout-de-Fa s’affairent entre accueil, scène et coulisses : il y a un directeur à trouver au bout du fil, un Powerpoint de la rétrospective des 100 ans à surveiller, une caisse de croûtons à caser. Et les bras manquent : ils auraient dû être 28, mais suite à une dernière répétition houleuse, la soirée annuelle risque de reposer sur les épaules de ces quatre chevaliers de l’apocalypse…

On sauve les apparences, on se débrouille sans le directeur, on entonne le premier chant. Qui sait ? Peut-être que le discours du président donnera à certains le goût de nous rejoindre sur scène. Et si on croyait au miracle ? Et si on se réfugiait dans le déni ? Et si on s’accrochait à la nostalgie des flamboyants débuts du chœur ?

Au cours de 80 minutes de spectacle chanté, joué et presque dansé, les compères et complices du Quatuor Bocal nous embarquent dans une parodie-hommage aux chœurs d’hommes de village : un regard tendre et intelligent sur ces sociétés locales qui constituent notre héritage et l’âme de nos collectivités.

Rappel : on peut s’inscrire à la fin du spectacle…

AVRIL 2022
samedi 9

> 20h

CHF 25.–

LES HOMMES ONT LES YEUX QUI BRILLENT

Cabaret burlesque et poétique

Comédien, chanteur : Dominique Tille
Comédien, chanteur, compositeur, piano : Lee Maddeford
Mise en scène : Marion Jeanson
Dramaturgie : Stéphanie Mango
Textes : Julien Mages, Stéphane Blok, Adrian Rachieru
Lumière : Estelle Becker
Son : Théâtre 2.21

Voici un cabaret glamour et philosophique, parfois burlesque, qui célèbre le genre masculin à travers des chansons, poèmes et sketches originaux. Écrits par des auteurs contemporains, ils sont mis en musique par Lee Maddeford et interprétés par lui-même, en duo avec Dominique Tille.

Ce spectacle pose un regard critique et amusant sur les injonctions contradictoires auxquelles les hommes sont soumis dans notre société occidentale moderne : une puissance virile mais douce, un leadership responsable et assumé mais modeste, une galanterie, oui, mais tendre, et qui puisse ne pas être taxée de machisme, etc…

Comment regarder un homme avec un œil vierge de préjugé ?  Comment déplacer les certitudes, secouer les idées reçues, écorcher les stéréotypes pour casser les raccourcis et élargir le champ de vision ? 

Dans un contexte social où l’homme est de plus en plus souvent opposé à la femme, ce spectacle vient interroger avec humour la façon dont nous choisissons ou non de nous définir, entre ce qui relève de la condition d’humain, ce qu’induit le genre et ce qu’impose la société.

Dominique Tille et Lee Maddeford s’en donnent à cœur joie et laissent  libre cours à leur talent dans ce cabaret ou tout est permis : chanson de tous les styles et de toutes les époques – rock, jazz, médiéval, poème slam ou rap philosophique, battle de punchlines en tous genres, blagues à deux balles et autres devinettes de comptoir…

Au final, nous sommes bien en présence d’un magnifique OSN (Objet Scénique Non-genré) percutant, malicieux et drôle…

AVRIL 2022
samedi 23

> 20h

dimanche 24

> 17h

CHF 30.–

« VIVANTS »

Les Peutch sont de retour au Dé

HUMOUR

Jeu : Carlos Henriquez, Noël Antonini, Christophe Bugnon
Mise en scène : Jean-Luc Barbezat

Les Peutch ont pris des vacances d’une décennie. Mais on ne les a pas oubliés, puisqu’il ne se passe pas une semaine sans que quelqu’un demande à l’un des trois protagonistes « … et les Peutch, on les revoit quand ? ».

Les membres de Peutch ont donc émis le souhait de retourner aux sources, de revenir dans les petites salles qui les ont vus grandir durant un quart de siècle. On retrouvera nos vieillards dans un décor dépouillé́, avec trois chaises, quelques accessoires et surtout le rire déclenché par leurs langues de vipères.

Enterré ou incinéré ? Cancer ou Balance ? New-York ou Pékin? Slow-sex ou No-sex? Mille et une questions que les Peutch ressassent avec humour sans jamais être sur la même longueur d’onde.

Participez en direct à « Vivants », une émission radiophonique animée par Maurice, assisté… ou pas, par Ambroise et Fernand, sur les ondes de votre radio préférée.

 « Vivants » l’émission qui accompagne, à travers les ondes, le crépuscule de nos vies entre rêves et réalité… et au-delà.

MAI 2022
vendredi 13

samedi 14

> 20h

dimanche 15

> 17h

CHF 30.–

Le Valais corps et âme à 2000 mètres

Rencontre avec un marcheur pas comme les autres

Qu’est-ce qui fait le Valais et le caractère valaisan ? Cette terre est-elle d’abord le fruit d’une géologie particulière ? De l’érosion de la roche et de la glace mais aussi du soulèvement de la montagne, qui croît d’un millimètre par an ?
Le Valaisan si attaché à sa terre, à sa vallée, à sa vigne, à son mayen, tout en cherchant l’altitude, comme un arolle sur son rocher, est-il ce rebelle jamais tout à fait assagi, ce conservateur moderniste, nomade sédentaire ?

Né en Valais, journaliste, écrivain député et ancien président du Grand Conseil genevois, Guy Mettan, a décidé de vérifier cette hypothèse concernant son canton natal.

Pour ce faire, Il a parcouru le Valais à pied, par cols et par vaux. Pendant 55 jours et 1100 kilomètres, il a sillonné la vallée de Saint-Gingolph à la Furka et retour en notant jour après jour ses impressions, ses pensées, ses rencontres, ses petites et grandes misères de voyageur des cimes.

Deux livres racontent cette épopée à la recherche de l’âme du Valais.

L’a-t-il trouvée ? Comment a-t-il vécu cette quête ?  En quoi l’a-t-il changé ? 

Ces questions, parmi d’autres, seront au cœur de la discussion avec Guy Mettan, marcheur impénitent, dur à l’effort, curieux de tout et toujours généreux dans les contacts noués au cours de son périple.

Théâtre du Dé, vendredi 3 décembre 2021 – 19h

Avec la participation de la librairie indépendante Des Livres et Moi de Martigny, qui proposera La République des Glaciers (Nevicata) et Le Monde à deux mille mètres (Slatkine), ainsi que d’autres ouvrages de l’auteur.

Entrée CHF.10.- Apéritif offert à la fin de la discussion

Décembre 2021
vendredi 3

> 19h

CHF 10.–

INDICIBLES TERRITOIRES

Hélène Bardot, Sophie Clerfayt et Christine Métrailler

Conte Récit

Accompagnement artistique : Bernadète Bidaude
Création sonore : Carine Demange
Création lumière : Christophe Nozeran-
Création costume : Gaëlle Marras

Ce projet est né d’une rencontre entre Hélène Bardot la française, Sophie Clerfayt la belge et Christine Métrailler, la valaisanne. Ces trois conteuses, venues d’horizons différents, ont choisi de « rêver ensemble » autour d’une question simple : c’est quoi, mon territoire ?

Indicibles territoires propose une expérience mêlant la poésie des mots, des sons et des images au travers de récits de vie mis en forme et en mouvement par Bernadète Bidaude. C’est une invitation stimulante à explorer les identités vécues sur trois territoires différents, à partager leurs singularités et leurs affinités.

Tour à tour sous le vent, face à̀ la pente ou dans un tourbillon cosmopolite, les trois conteuses ont arpenté leurs trois territoires. Tantôt seules, chacune de son coté, aux mêmes moments de l’année et du jour pour récolter des impressions et des ambiances sonores ; tantôt ensemble, les deux visiteuses se laissant guider par leur hôte.

Leurs cheminements et leurs expériences se frôlent, se répondent, tissant une toile sonore où d’autres voix encore viennent questionner : c’est où chez toi ?

Après avoir partagé cette interrogation avec les publics belge et français, ces trois conteuses de talent font une première halte en Suisse, au Théâtredu Dé.

NOVEMBRE 2021
vendredi 26

> 20h

samedi 27

> 20h

CHF 25.–

Les petits cahiers des écrivain.e.s valaisan.ne.s

Lectures en scène

Mise en scène : Laure Coutaz et Pierre-André Milhit
Jeu : La Compagnie du Dé
Musique : Solam Riondel L’Huillier
Librairie : Dominique Dorsaz
Coproduction Société des écrivains et Théâtre du Dé

La Société des Écrivains Valaisans (SEV) est née en 1967 avec pour mission : encourager, soutenir et promouvoir les travaux d’écriture. Elle compte aujourd’hui environ 160 membres et c’est au fil du temps qu’elle s’est fait connaître. Prix littéraires, animations, festivals, lectures, conférences, la SEV est très active et elle aime ça !

Chaque année, une partie de ses membres écrit pour le cahier annuel. Un ouvrage tout beau, édité aux Éditions Soleil Blanc depuis deux ans.

Toujours plus dynamique et envieuse de partager, la SEV part à la rencontre du public pour présenter ce cahier de textes. Et quitte à partager la vedette, ce sera au travers des voix des comédiens de La Compagnie du Dé que les mots prendront forme. On ajoute à cela une pianiste et la présence de la Libraire Solitaire qui sera sur place pour vous proposer des ouvrages d’auteurs valaisans.

Le Cahier 2021 de la SEV sera disponible sur place (CHF 15.–)

Novembre 2021
dimanche 14

> 17h

CHF 15.–

J’IRAI LIRE SUR VOS MURS

Spectacle électro-acoustico-poétique

Auteur, musicien, lecteur : Xavier Michel
Musicien, lecteur : Félix Bergeron

J’irai lire sur vos murs nous emmène à la découverte de la prose poétique de Xavier Michel. Instruments organiques et sons électroniques se mélangent dans cette performance et nous embarquent dans un voyage où les mots claquent, où les sons parlent, portés par la puissance brute de la langue et de ses sonorités.

Cette performance musicale et littéraire réunit deux musiciens multi-instrumentistes : le batteur et compositeur expérimental Félix Bergeron et Xavier Michel, également auteur d’un texte* adapté et porté à la scène.

Parallèlement à des études d’histoire et de littérature française à l’Université de Genève, où il obtient un Master of Arts en histoire, Xavier Michel fonde avec Alizé Oswald le groupe Aliose, dont le succès ne cesse de se développer depuis, avec la sortie d’un premier album (Comme on respire) qui leur vaudra une nomination aux Victoires de la Musique 2018 en France dans la catégorie « Album Révélation ». A côté de l’écriture de chansons, Xavier Michel écrit des romans, des pièces théâtrales ou de la poésie.

Félix Bergeron commence la batterie à l’âge de six ans, et comprend vite que les exercices conventionnels qu’on lui propose ne suffisent pas à assouvir son besoin de s’exprimer. Après un long parcours d’autodidacte, il obtient son Master en pédagogie à la Haute École de Musique de Lausanne, ainsi qu’une spécialisation en musique électronique à la Hochschule Für Musik à Bâle. Pédagogue passionné, il enseigne la batterie et la musique assistée par ordinateur à l’EJMA ainsi que la didactique de l’improvisation dans le cadre du Master de pédagogie de l’HEMU.

J’irai lire sur vos murs invite à un voyage brut et sensoriel. Un recueil intime, où l’histoire individuelle se mêle sans cesse à l’universelle.

NOVEMBRE 2021
samedi 6

> 20h

dimanche 7

> 17h

CHF 30.–

WIN win

Théâtre

Texte et mise en scène : Yan Walther
Jeu : François Nadin , Baptiste Gilliéron, Mali Van Valenberg, Bernard Escalon
Lumière et scénographie : Philippe Maeder
Production : Théâtre de la recherche

Partant d’une situation de conflit, la négociation permet de construire ensemble un accord, un projet, plutôt que de s’entretuer. Elle est aussi  le lieu d’un dialogue qui voit se jouer des rapports de force. Cette thématique se trouve au cœur de Win Win, montage de scènes drôles, poétiques ou cruelles de type cinématographiques qui fonctionne par ruptures, associations de mots, d’images et d’idées.

Win-Win entremêle de nombreuses histoires: la négociation d’un contrat d’affaires entre une société chinoise et une société́ occidentale, des scènes de couples, un échange de prisonniers entre la Russie et les USA, la négociation entre un personnage et sa conscience, celle, en escalier, entre le Conseil de fondation d’un théâtre et son directeur, puis entre le directeur et un metteur en scène, puis entre ce dernier et ses comédiens, etc.

Toutes ses scènes ont en commun d’explorer à leur manière la thématique de la pièce. Les transitions se font  par un glissement continu du langage, sans coupures dans la mise en scène, comme si toutes ces situations étaient dans le fond des exemples de la même grande négociation qui traverse le monde et agite les humains.

Entre l’envie de construire ensemble et la peur de l’autre, cette tension est au cœur de notre époque, et elle alimente les rapports entre les personnages. Ils aimeraient tellement s’abandonner à̀ la confiance, mais sont sans cesse retenus par la crainte, en amour comme en affaires, d’être trompés, d’être possédés, par le langage de l’autre.

Vertigineux !

OCTOBRE 2021
vendredi 22

>20h

samedi 23

> 20h

CHF 30.–
Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
0