Logo Théatre du Dé Evionnaz

archives

Grandeur nature

Textes de Jacques Tornay

Lecture musicale

Lecture Étienne Vouilloz, Sophie Vouilloz
Accordéon Céline Kohli

Cellules poétiques a proposé à Étienne Vouilloz, metteur en scène de la Compagnie du Dé, de se pencher sur l’oeuvre poétique considérable de Jacques Tornay. Au fil des lectures, l’envie est née de se consacrer à un recueil en particulier : Grandeur Nature, publié en 2003.

Dans cette veine subtile et attentive qui a été la sienne, Jacques Tornay parcourt les arcanes de son rapport au monde. Par sa voix, les comédiens s’interpellent en un dialogue qui exhale le parfum délicat des matins.

Jacques Tornay, disparu en 2019, a laissé une œuvre riche consacrée à la poésie, la nouvelle, l’aphorisme et la biographie. Né à Martigny, il a exercé le métier de journaliste et de traducteur. Président de l’Association des écrivains valaisans de 2010 à 2017, il a reçu divers prix dont le Prix Edmond-Troillet en 1988 et le Prix Louise-Labé en 1993.

Coproduction Cellules Poétiques et La Compagnie du Dé

OCTOBRE
dimanche 4

> 17h

50 minutes

CHF 20.–

Road trip

Sandrine Viglino

humour

Textes : Sandrine Viglino& Antonia De Rendinger Mise en scène : Damien Jouillerot Scénographie : Kristelle Paré Musiques originales : Oldelaf

Avez-vous eu envie, un jour, de voyager ? Tout le monde a rêvé,une fois ou l’autre, de partir à l’aventure. Sandrine Viglino, aussi. C’est pourquoi elle a souhaité partager son extraordinaire expérience de « roadtripeuse » de choc.

Savez-vous qu’un voyage se prépare ? Des questions fondamentales se posent : partir, oui, mais pour combien de temps ? Ala mer ou à la montagne ? Avec ou sans connexion à l’internet ? A pieds, en moto, à vélo, en bateau ou en chameau? Avec ou sans GPS ? A l’hôtel ou à la belle étoile ? Avec un minimum de cash ou une carte de crédit « gold » ? Quels vaccins prévoir ?

Bref, partir à l’aventure, c’est pas toujours simple !

Mais Sandrine Viglino est une maligne. Comme à son habitude lorsqu’elle se lance un nouveau défi, elle s’entoure des meilleurs experts. Ainsi, la préparation de son roadtrip à elle bénéficie de la bienveillante complicité d’une brochette de brillantes stars des terrains d’aventures planétaires: Sarah Marquis l’exploratrice au National Géographic, Amelia Earhart l’aviatrice, Ella Maillard la voyageuse, Anne-France Dautheville la biker, Dora l’exploratrice.

Pour autant, ces prestigieux parrainages ne l’empêchent pas de prendre en compte les (bons) conseils de son père, sa mère, son frère, son collègue baba cool, ses amis et même parfois ses ennemis. Car tout le monde a un avis et une anecdote à raconter sur le voyage.

En résumé, voici une artiste qui invite à rire, rêver, chanter et partir à l’aventure avec un grand A…bref : à faire un voyage qui équivaut à six mois de vacance. Au moins !

 

AVRIL
vendredi 16

>20H

60 minutes

CHF 25.–

> 20h

INTIMITéS LOINTAINES

Correspondance de Corinna Bille et Maurice Chappaz

Spectacle sonore

Olivia Seigne , Roland Vouilloz

Corinna Bille et Maurice Chappaz se sont écrit durant plus de trente ans. Olivia Seigne et Roland Vouilloz sont allés à la pêche miraculeuse dans cette riche correspondance. Ils proposent d’en partager les émotions dans le cadre d’une expérience sonore. Une invitation à déambuler librement en plein air, casque d’écoute sur les oreilles pour s’imprégner en toute intimité des lettres lues en direct par les deux comédiens.

De leur rencontre en janvier 1942 au décès de Corinna Bille en octobre 1979, Maurice Chappaz et celle qui partage sa vie s’échangent près de 700 lettres. La durée, la taille et l’importance de cette correspondance constituent un témoignage exceptionnel, rare entre deux époux qui ont eu charge de famille. Dès le début, ceux-ci ont cependant fait le choix de vivre à̀ bonne distance : Corinna Bille – elle a 30 ans au début de leur relation – tenait à son indépendance et n’était pas prête à̀ sacrifier son besoin d’écrire ; Maurice Chappaz – quatre ans de moins qu’elle – savait qu’il ne pouvait pas lire ou écrire sans sa part de « folie ambulatoire ».

La lettre permet de garder trace d’un instant fugitif, consigné pendant plus de 30 ans sur des supports fragiles mais conservés avec le plus grand soin. Elle est le fil ténu qui a donné́ corps à l’attachement. L’image qui en émane permet de nuancer le mythe du couple d’écrivain: les difficultés, les malentendus, les risques même de rupture sont abordés. Corinna Bille dans ce domaine très franche et Maurice Chappaz plus retors dans ses aveux et ses compromis. Néanmoins, ce qui frappe c’est la continuité́ dans l’expression de l’affection et de l’attachement. Chacun s’enrichit au contact de l’autre et l’amour ne se dit jamais de manière convenue.

Avec le soutien de la Commune d’Evionnaz

AOUT
samedi 7

> 11h

> 17h

> 20h

AOUT
dimanche 8

> 11h

> 14h

> 17h

Lieu

La Rasse / Evionnaz

CHF 20.-
 

Jugoistok (sud-est)

Lisa Biard, Elise Lehec

Voyage musical

Bayan, voix : Lisa Biard ; Alto, violon, voix: Elise Lehec

Des berges du lac Vardar aux bords de la rivière Papaloapan, Jugoistok raconte des histoires d’îles perdues et de chevaux vendus, des souvenirs du Commandante Che Guevara  et de l’avenue du « 9 de julio » – jour de l’indépendance de l’Argentine.

Il est aussi question des couleurs d’Odessa et de Buenos Aires. Ou de rendre hommage  à La Sandunga, ce mot espagnol qui exprime la grâce et l’élégance ainsi qu’au grand Nougaro avec le fameux  « tango pour Claude » de l’immense Richard Galliano. Jugoistok invite à un joyeux vagabondage sonore entre chansons traditionnelles d’Europe de l’Est et de tango nuevo argentin imaginé par deux musiciennes follement complices.

Lisa Biard à étudié à la Haute École de Musique de Lausanne et enseigne l’accordéon et le langage musical dans plusieurs  écoles de musique romandes. En 2018, elle a été invitée  par le Ballet Béjart de Lausanne, pour un rôle principal de musicienne – fée sur scène dans le ballet Casse-Noisette de Tchaïkovski.

Élise Lehec a étudié́ l’alto et le violon en France et en Suisse. Elle a fondé et dirige l’ensemble Valéik depuis 2016, avec lequel elle présente des saisons de concerts originaux, hors des lieux « habituels » de musique classique. Passionnée de transmission et de pédagogie sociale, valorisante et rassembleuse, Élise Lehec est membre des Symphonistes d’Octodure depuis octobre 2019.

Avec le soutien de la Commune d’Evionnaz

AOUT
vendredi 13

> 20h

AOUT
samedi 14

> 20h

Lieu

La Redoute / Evionnaz

CHF 15.-
 

mystic Sons

Thomas, Florian et Thibaud

concert performance

On imaginerait bien les Suisses de Mystic Sons au milieu du désert californien, sirotant des bières tièdes dans leur caravane délabrée. C’est qu’avec ce mélange de Blues, de Stoner et de Desert Rock, le trio nous invite à̀ voyager dans des contrées psychédéliques arides. Mais voici que pour ce concert performance, le trio composé de Thomas, Florian et Thibaud frotte son mélange épicé de Blues, de Stoner et de Desert Rock contre l’acier des machines rutilantes d’une halle industrielle. En collaboration avec Les Caves du Manoir.

Depuis 2015, le groupe a arpenté les scène locales et ouvert pour des artistes tels que Brant Bjork, Wo Fat, Monkey3, La Muerte, Kikagaku Moyo, Mammoth Mammoth et Sasquatch.

Après une tournée en Russie fin 2016, Mystic Sons s’est concentré sur la composition et l’enregistrement d’un premier disque éponyme. Sorti avec les moyens du bord en juin 2018, ce premier essai a remporté́ un certain succès sur la scène Stoner internationale en terminant notamment dans la sélection de l’année du site DoomCharts.com.

Avec ’’Curses And Spell’’, le second album qui est sorti le 16 avril 2021 sur le label Road Hell Road Records, Mystic Sons remet le couvert et propose hui titres reprenant les ingrédients du premier opus tout en y ajoutant une touche Heavy Rock, Grunge.

Comme pour le premier , il a été́ enregistré et mixé au Blend Studio de Lutry par le seul et l’unique Jan Saunier. Le mastering a été́ confié aux mains expertes de Kent Stump, leader du groupe Wo Fat et ingénieur du son au Crystal Clear Sound Studio de Dallas.

En avril 2021, ce disque a même été́ classé 3ème meilleur album du genre pour ce mois par le site DoomCharts. com, derrière les géants de Motorpsycho et Domkraft.

Pour accéder au spectacle, vous devez présenter un certificat Covid avec un QR Code valable prouvant que vous êtes vacciné, que vous avez un résultat de test négatif ou que vous êtes guéri.

Lieu : Halle Airnace / Evionnaz

AOUT
vendredi 27

> 21h30

Lieu

Halle Airnace / Evionnaz

les pornographes chantent Brassens

chanson

Voix : Alice Richtarch Guitare : Greg Pittet Basse : Raphael Gunti

Tonton Georges, vous connaissez ? Le poète de Sète ? L’homme à la pipe qui voulait rester auprès de son arbre ? Il l’aurait sans doute bien abritée sous son coin de parapluie, Alice, qui le chante si bien avec la complicité de Rafael et Greg. Le groupe est à mettre entre toutes les oreilles, c’est que du bonheur 

Petit retour en arrière. En octobre 2019, les Pornographes sont à Sète dans le festival « 22 v’là Georges ». Ils chantent dans les bars ou sous un chapiteau. Les voix de femmes qui entonnent les refrains du grand Georges ne sont pas légion. Mais la voix d’Alice fait des merveilles dans l’art de sublimer les basses du poète dans la hauteur des octaves.

Avant, la jeune femme s’était offert un parcours éclectique d’apprentissage musical en tant que choriste. Elle forme ensuite le groupe qui porte son nom, avec le guitariste Greg Pittet. Le public découvre et applaudit bientôt sur scène ses premiers mots à elle, entre deux « Brassenseries » glissées dans le déroulé des concerts.

Ce compagnonnage discret et joyeux avec les couplets d’un poète « qu’elle ne trouvait pas vieillot » finit par se révéler quasi indispensable.  Et c’est ainsi qu’Alice Richtarch est devenue, depuis deux ans, la voix de Brassens au sein du trio des Pornographes.

SEPTEMBRE
samedi 11

Lieu

Marché villageois / Evionnaz

Concert Gratuit

La femme cachée

d'après l'oeuvre de Colette

Récit lecture

Choix, conception et mise en scène : Etienne Vouilloz
Visuel: Laure Coutaz Scénographie : Didier Darbellay
Technique – Régie: Dorian Wolfcarius
Musique: Marie-Marguerite Carron, Céline Kohli
Jeu : Catherine Baruchet, Aude Colin, Laure Coutaz, Pierre-André Fort, Pierre Jacquemoud, Fabrice Vouilloz
Poduction: Compagnie du Théâtre du Dé

La femme cachée est un recueil de vingt-deux nouvelles très brèves inspirées de petits événements en apparences insignifiants mais au retentissement imprévisible capable de modifier le cours de la vie. La Compagnie du Dé a choisi de vous en dévoiler six d’entre elles.

Par la magique simplicité de son style, Colette s’est rangée parmi les plus grands écrivains français de son siècle. Son seul nom évoque un chatoiement d’images qui illustre une façon de vivre heureuse, non conformiste, d’une innocence souvent un brin provocatrice.

La vie, sous tous ses aspects retient son attention : l’être humain avec ses complications amoureuses, les animaux, les plantes, la nature et ses splendeurs.

Colette regarde, écoute et spontanément trace les mots savoureux qui font voir, entendre et sentir au travers de ses émotions et de sa joie gourmande. 

Pour accéder au spectacle, vous devez présenter un certificat Covid avec un QR Code valable prouvant que vous êtes vacciné, que vous avez un résultat de test négatif ou que vous êtes guéri.

SEPTEMBRE 2021
vendredis 3,10,17

> 20h

samedis 4,11,18

> 20h

dimanches 5,12

> 17h

Lieu

Théâtre du Dé

CHF 25.–

JAMAIS SANS LUI, MAIS TOUT SUR MAMMAIRE

Théâtre

Auteur : Thierry Pochet
Idée originale de Jean-François Broggio
Metteure en scène et adaptation du texte : Pascale Rocard
Jeu : Delphine Buresi et Philippe Thonney
Création lumière : Gilles Vuissoz Chorégraphie : Françoise Brunetti
Adaptation musicale et guitare : Steve Fragnière Percussions : Élisabeth Barbey  
Production : Cie Entre Vous et moi & Cie Des Paroles engagées 

Laurence et Robert, un drôle de couple. Elle est rédactrice en chef d’un magazine féminin, célibataire en quête de rencontres. Lui partage son quotidien et sa vie intime, l’accompagne même à ses rendez-vous amoureux. Elle ne sort jamais sans Lui et Lui ne peut vivre sans Elle… Forcément, Robert est son sein droit ! Mais la découverte d’une grosseur inhabituelle vient chambouler leur « sein-biose »…

Est-il possible de traiter le thème du cancer du sein avec humour ? Si l’on écoute les nombreuses personnes dont les propos ont nourri cette pièce, il est évident que « l’humour » a été pour la plupart d’entre elles une force de combat nécessaire pour traverser les différentes étapes de la maladie. Le cancer en lui-même est un sujet grave, mais les situations qu’il engendre au sein de la famille, avec les amis, le corps médical et surtout soi-même, peuvent parfois revêtir un aspect cocasse ou insolite qui aide à supporter l’insupportable.

La dérision devient alors le phare qui guide dans la tempête intérieure. Chaque année, 6000 femmes sont atteintes de cette maladie en Suisse, et parmi elles des femmes de plus en plus jeunes. Pour chacune d’elles, il faudra affronter la douleur du combat mais également la difficulté d’être écoutée. L’humour permet donc une sortie de la solitude.

Une pièce drôle, tendre, sensuelle, émouvante.

Ce spectacle est soutenu par le CHUV de Lausanne

www.pascalerocard.com/

OCTOBRE 2021
vendredi 1er

> 20h

samedi 2

> 20h

dimanche 3

> 17h

CHF 30.–

SECONDE NATURE

Performance littéraire et musicale

Texte et jeu :  Matthieu Ruf
Compositions originales et interprétation musicale : Cyrielle Formaz

L’histoire raconte l’existence d’un homme seul au milieu d’une forêt, entre une rivière écumante et un fleuve au ronronnement sourd. Les épreuves et les joies se succèdent, la beauté́ s’entrelace à la cruauté́. Sur scène, voix et musique se conjuguent et se confrontent. Un spectacle poétique et haletant, aux images amples et à la grande sensualité́.

Seconde nature est une performance à deux basée sur le livre éponyme* de Matthieu Ruf publié en 2018. L’auteur s’associe à la musicienne Cyrielle Formaz (Meimuna) pour créer un spectacle avant tout sonore, qui immerge le public dans un monde luxuriant, vibrant d’ombres et de lueurs mystérieuses.

Après une quarantaine de performances en collectif, Matthieu Ruf franchit une nouvelle étape. Il exprime par les mots et une intense présence scénique les doutes, les peurs, les forces qui l’assaillent et le dépassent, mais aussi un élan vital et une fragilité́ radieuse.

Les magnifiques paysages sonores créés par la guitare et la voix de Cyrielle Formaz invoquent tout ce qui échappe au protagoniste : les forces sauvages de la forêt autant que ses désirs les plus opaques, mais aussi la joie, la solitude.

Un voyage qui fouille l’inconscient par le biais d’’un rapport volontairement exacerbé à la nature.

*Seconde nature, Paulette éditrice, Lausanne (2018)

OCTOBRE 2021
samedi 16

>20h

dimanche 17

>17h

CHF 25.–

OCTOBRE
Samedi 16

Dimanche 17

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
0