Pierre-Isaïe Duc

Le

Pierre-Isaïe Duc a suivi une formation de comédien à Paris. Dès sa sortie de cours, il travaille sous la direction de metteurs en scènes tels que Patrice Kerbrat, Jacques Hadjdaje, Jacques Connort, Jean-Pierre Loriol.
En Suisse, il travaille avec Oskar Gomez Mata, Denis Maillefer, Anne Bisang, Orélie Fuchs, Francy Schori, Jacques de Torrenté, Catherine Sümi, Denis Rabaglia, Daniel Wolf...

Parallèlement, il s’intéresse à la mise en scène et devient l’assistant de Georges Werler sur trois spectacles dont un au Studio-Théâtre de la Comédie-Française.

En 1993, il fonde le théâtre du Moribond avec lequel il créera six spectacles. Toutes les productions de cette compagnie valaisanne ont tourné en Suisse et en France avec, pour certaines, un réel succès (plus de 100 représentations pour un travail sur Karl Valentin, 60 représentations pour un travail sur Dino Buzzati sur le Giro d’Italie à vélo). Le dernier spectacle du Moribond, « La symphonie levrette requiem » d’après Roland Dubillard a été repris au Théâtre Loup en 2003.

En 1999, il fonde avec Christophe Ryser et Isabelle Pellissier, la Cie Corsaire Sanglot qui est basée à Genève.