Adam comme un conte

Les 17 et 18 novembre 2006

d’après le roman de Martine Laffon
Jeu et Mise en scène Miguel Fernandez-Villacanas
Scénographie : Amandine Sommer
Régie lumière : Jean-Michel Carrat
Production : Association Théâtre en Cavale


On est le sixième jour, à midi, au paradis, et c’est la pagaille ! Il y a des fourmis partout… L’ange Raphaël a fait un croche-pied à Satan. Et moi, Béyenbéyé ben Béyenbéyé dit l’héritier, j’ai bien ri. D’accord ! Je n’y étais pas, mais c’est comme si ! Ensuite Dieu a eu la bonne idée d’inventer Adam, et alors là tout a commencé vraiment…

Voici l’histoire du premier de tous les hommes, l’histoire d’Adam, né de la main de Dieu, né de la terre et du ciel, né de l’amour et de la confiance. Une histoire étonnante puisqu’elle roule depuis toujours dans le sang rouge de vos veines. Aujourd’hui, comme le vent de la plaine joint son souffle à mon haleine, je peux vous la raconter. Ainsi, tout a commencé, disent les fous et les sots, il y a quinze milliards d’années…

Avec ce texte délicieusement drôle, Martine Laffon nous invite à nous interroger sur la raison profonde du départ d’Eve et d’Adam du paradis terrestre…

Vendredi 17 et samedi 18 novembre 2006