Perdre le Nord

Le 24 novembre 2017
Réservation en ligne ou au 027 767 15 00

- Texte : Christiane Thébert
- Conception : Claude Thébert
- Jeu : Lionel Brady et Claude Thébert
- Regard complice et production : Jeanne Quattropani
- Scénographie : Virginie Delannoy
- Photos : Dorothée Thébert Filliger


Comment sortir des sentiers battus ? Comment tracer sa propre trajectoire, choisir sa vie ? Et qu’en est-il de l’art dans tout ça, celui qui se fiche de la rentabilité, qui place l’humain au cœur de ses préoccupations ?Il faut raconter des histoires, rallumer les étincelles intérieures qui produisent la curiosité. Oser errer, avoir le courage de l’inconnu, s’aventurer à la rencontre de l’autre et semer les cailloux de l’imagination.

La nouvelle création du Théâtre du Sentier se penche sur la notion de liberté, avec
pour fidèle compagne la poésie. En toute simplicité, voici deux conteurs qui partagent
une déambulation émouvante, à la fois légère et profonde, qui renoue avec l’essence de notre humanité, bouscule les certitudes et nous replace sur le chemin de l’émerveillement. Une traversée qui se décline comme un art de la joie, une ode au présent et à l’avenir.

La liberté ne tombe pas du ciel. Il faut expérimenter des pensées nouvelles, raconter des histoires, prendre d’autres chemins. C’est le but que poursuit le Théâtre du Sentier depuis 23 ans d’existence. C’est sa façon de dialoguer avec le public, de privilégier la rencontre, la proximité avec des gens.

Claude Thébert, en poète malicieux et bienveillant, cite volontiers cette phrase de Zola : Savoir où l’on veut aller c’est bien, mais il faut encore montrer qu’on y va.

Et vous pouvez compter sur lui et son compère Lionel Brady pour vous conduire, au travers de textes fragiles, comme autant de galets blancs semés sur la voie de la poésie.

Vendredi 24 novembre 2017, à 20h00