L’âme vagabonde

Sylvie Arlettaz

Le 28 novembre 2015

- Texte et musique : Sylvie Arlettaz
- Voix : Sylvie Arlettaz
- Guitare : Julio Azcano, Ernesto Mayhuire
- Lumière : Patrick Jacquérioz.
- Arrangements : Rolo Medina


Elle a l’âme vagabonde, Sylvie Arlettaz ! Diplômée de la HEM de Lausanne, elle reçoit la bourse Migros (Ernst Göhner) pour jeunes chanteurs et se perfectionne à la Musikhochschule de Stuttgart.

De retour en Suisse, elle se produit en soliste (musique classique) et travaille un répertoire espagnol et sud- américain. Elle collabore également à une tournée de musique électro jazz avec le batteur valaisan Christophe Fellay.

Depuis 2013, elle compose ses propres chansons, et s’est produite aux cotés du guitariste et compositeur argentin de renom international, Quique Sinesi, nominé au Latin Grammy Awards.

En femme troubadour, Sylvie Arlettaz égraine les chansons avec poésie et humour. Elle oscille entre le rêve et la réalité, évoquant les fantasmes et le quotidien parfois banal d’une femme mariée et mère de famille. Petites histoires contées avec passion et nostalgie, sur des rythmes argentins, brésiliens ou des valses parisiennes.

L’âme vagabonde, c’est tout d’abord une voix naturellement corsée accompagnée avec lyrisme par deux guitaristes de talent : l’Argentin Julio Azcano, spécialisé dans le classique, le jazz et le tango, et le Péruvien Ernesto Mayhuire, qui oscille entre le classique et le folklore latino-américain. Les chansons sont mises en lumières par Patrick Jacquérioz.

De la Belle Usine au Théâtre du Dé, Sylvie Arlettaz nous livre les secrets, intimes et généreux, de son âme vagabonde …

28 novembre 2015, à 20h30