Marre d’aimer

Beltrando –Sprenger

Le 21 mars 2015

- Paroles, voix : Fred Beltrando
- Composition, piano : Roland Sprenger
- Eloi Fournier - Batterie
- Nicolas Fardel - Guitare


C’est l’histoire d’une rencontre entre Roland Sprenger et Fred Beltrando, en 2007. L’un, pianiste et compositeur à ses heures, et l’autre, issu d’expériences théâtrales. Un premier spectacle créé autour de Serge Reggiani, avec succès, puis le goût de continuer l’aventure, autrement, de ne pas s’arrêter là, de jouer encore, de chanter leurs propres mots, de jouer leurs propres notes, le besoin de créer un univers plus personnel, sur des airs, des chansons drôles et nostalgiques.

Ce sera d’ailleurs Madame Nostalgie, un récital d’une vingtaine de chansons. Le public apprécie. Et puis le hasard s’en mêle. C’est une nouvelle rencontre, avec Marc Reift, éditeur, producteur et chef d’orchestre, qui propose au duo de produire un album de compositions originales.

La gestation d’un nouveau spectacle intitulé Marre d’aimer commence. Naissent alors des chansons, faites de bribes de mémoires conscientes et inconscientes, d’ambiances particulières et surtout, d‘un ardent désir de partager des émotions avec le public.

Au fil du temps et des connivences musicales, d’autres musiciens rejoignent le duo, le batteur Eloi Fournier, qui est aussi arrangeur ; le bassiste Gaëtan Dussex.

Sur la scène du Théâtre Interface, en 2012, le rendez-vous est plutôt chaleureux et les ambitions se précisent : Marre d’aimer donnera lieu à une galette, comme on dit dans le milieu. Ou seront bientôt conviées d’autres amicales complicités musicales : Élise Lehec (alto), Stéphane Chapuis (accordéon, bandonéon), Nicolas Fardel (guitare) et Jean-Claude Mévillot (clarinette).

Samedi 21 mars 2015, à 20h30