Et les enfants d’abord / Compagnie Sugar Cane

Humour / première valaisanne

Le 2 mars 2013

- Texte et interprétation : Carine Martin
- Mise en scène : Frédéric Mairy
- Lumière : Bernard Colomb
- Son : Cédric Liardet
- Vidéo : Bastien Bron
- Costumes : Virginie Mouche
- Construction décor : Jean-Marie Liengme
- Voix-off : Olivier Carrel, Jérôme Jeannin
- Régie : Pascal Di Mito


Lauréate du Prix François-Silvant au festival Morges-sous-Rire 2011 pour ce « one-woman-show » – ou seule-en-scène –, la Neuchâteloise Carine Martin y raconte l’histoire d’une jeune mère de famille, comédienne, qui se retrouve entraînée dans les joyeux remous… d’un seule-en-scène. Et les enfants d’abord n’est ni une pièce pour enfants ni un documentaire sur la maternité. Mais une sorte de « multipack » familial comprenant du théâtre, de la danse et du chant et faisant intervenir une ribambelle de célébrités grâce à la participation exceptionnelle de Johnny Depp, de Frédéric Mitterrand et de l’ours Baloo (et de Dieu, mais en voix-off seulement). Un spectacle fin, intelligent… et drôle.

Comédienne, Carine Martin a notamment joué sous la direction de Robert Bouvier dans Les estivants, coproduction neuchâtelo-valaisanne qui connut une grande tournée franco-suisse lors de la saison 2008-2009, avec des représentations au Théâtre du Crochetan à Monthey et au Théâtre de Valère à Sion.

Avec le metteur en scène Frédéric Mairy, Carine Martin a fondé en 2010 la Compagnie Sugar Cane, qui doit son nom au personnage interprété par Marylin Monroe dans Certains l’aiment chaud. Et les enfants d’abord est son premier spectacle. Suivra en 2011 Le désordre des choses, d’après Daniel Keene, spectacle habité par l’esprit de Buster Keaton et première création d’une résidence de trois saisons au Théâtre du Passage à Neuchâtel.

samedi 2 mars 2013