Olivier Mottet

Chanson française

Les 19, 20 et 21 février 2009

Vernissage de l’album « La source »


Comme pour d’autres, cela sera peut-être bien parti d’un bord de lit, une guitare à la main et, dans les oreilles, de ces airs longuement fredonnés, Renaud, Brassens pour ne citer qu’eux. L’on pourrait alors parler de cet adolescent de 14 ans prenant les feuilles de papier pour des miroirs, y posant son empreinte d’une application sincère et indélébile de la plume et du cœur, en dépit de ceux pour qui « la poésie et les mots, c’est bon pour Verlaine et Rimbaud ».
Alors quoi, « changer les hommes, changer les cœurs avec des bouquets de fleurs » comme le proposait Voulzy ? Il y a un peu de cela, certainement, chez Olivier, mais pas seulement. Parfois « bouquets de roses », ses chansons à lui savent également se muer en briques et parpaings dans la gueule des puissants, en pavé dans la mare stagnante du conformisme, en « boîte à bouffon » contre les sombres et les taciturnes. Le parti politique qu’engage Olivier n’a d’autre nom que la Chanson, d’autre bannière que celle de la Poésie.
Ses textes sont une réaction au monde, un clin d’œil complice, une valse dans le gris-blanc du passé. Olivier n’est pas un danseur de tango : aux brutales et frictionnelles saccades, il préfère la virevoltante légèreté des trois temps.
Olivier Mottet mène les mots par la bride, tantôt écrasés par eux, qui deviennent alors maux, l’auteur-compositeur-interprète se fait réceptacle d’émotions, « gouffre à sentiments », puis artisan du verbe.
Un jeune talent valaisan à découvrir au fil d’un magnifique premier album....

Jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 février 2009

spectacle à 20h30 20h30