Le vieux juif blonde

Compagnie Jusqu’à m’y fondre

Les 17 et 19 mars 2017
Réservation en ligne ou au 027 767 15 00

- Texte : Amanda Stherz
- Jeu :Mali Van Valenberg
- Mise en scène, scénographie et lumières Olivier Werner
- Construction sonore Thierry Epiney
- Production : Compagnie Jusqu’à m’y fondre
- Coproduction : Forage


Sophie, une jeune fille de 20 ans, enfant unique d’une famille catholique et bourgeoise, est possédée par le fantôme de Joseph Rosenblath, un vieux juif de 77 ans rescapé de la Shoah. Ces deux êtres sont contraints de partager un seul et même corps.

Sophie est-elle folle ? Ou du moins menacée de le devenir ? Elle n’a d’autre choix que de laisser parlent les voixqui parlent en elle. Il y a là le fantôme d’une sœur morte, l’âme incarnée d’un vieux juif égaré et d’autres ombres vivantes que constituesa famille.

Le vieux juif de l’histoire est une figure envahissante, à la fois terrifiante et drôle. Il a malgré lui pris possession du corps de cette jeune fille de vingt ans alors que tout les différencie, historiquementet culturellement.

Ils ont pourtant une chose en commun : tous deux sont des résilients. Ils doiventsurvivre au chaos : le souvenir des camps d’Auschwitz pour l’un et la mort d’une sœur pour l’autre.

C’est une histoire de possession.Une histoire, aussi, hantée par le secret d’une jeune fille qui se libère par la parole.

Mali Van Valenberg est magistrale dans le rôle de Sophie.

- Vendredi 17 mars 2017, à 20h30
- Dimanche 19 mars 2017, à 17h